La transmission de l'agroécologie dans l’ADN de Terre & Humanisme.

Un nouveau modèle agricole et une alternative sociale

Après plus de cinquante ans de productivisme dopé à la pétrochimie qui ruine les sols, les agriculteurs et notre santé, nous savons tous aujourd’hui l’impératif de revoir notre modèle agricole.
Réconcilier qualité, économie et écologie est désormais le mot d'ordre général. Dans cette voie, il est rassurant de constater un regain d'intérêt pour l'agroécologie. Elle emporte aujourd'hui une adhésion quasi-unanime.

En ce sens, Terre & Humanisme se réjouit de cette prise de conscience générale à laquelle elle participe à travers ses actions de sensibilisation et de vulgarisation. Cependant, et nous avons de cesse de le rappeler, avec Pierre Rabhi et d'autres précurseurs, l'agroécologie n’est pas seulement une technique, elle doit être une alternative sociale. Son approche, que nous souhaitons systémique, doit donner à l'humanité la capacité de coopérer avec les puissances de la vie. Si elle est simplement au service de l'économie, ce n'est ni viable ni satisfaisant.
Pour amorcer la transition agroécologique vers un objectif de 50% de fermes françaises investies d'ici 2025, il est nécessaire d'envoyer un signal fort aux agriculteurs qui passe d’abord par le besoin de réapprendre les bonnes pratiques et de se former.

L'expertise et l'incarnation du changement de paradigme

Comment mobiliser le monde agricole de façon collective ?
Au départ, la prise de conscience des impacts environnementaux n'est pas nécessairement allée de soi, mais les progrès réalisés sont tout à fait sensibles. Depuis plus de 20 ans, Terre & Humanisme transmet les valeurs et les techniques de l’agroécologie en prenant soin de décloisonner les publics.
Prenant conscience que l’agroécologie offre des solutions concrètes et ancrées dans une dynamique de territoire, les professionnels de la terre ou les publics en reconversion professionnelle sont de plus en plus nombreux à venir se former chez nous.

En 2015, le mouvement est bien enclenché, mais il faut nécessairement du temps. Derrière la question de l’agroécologie, il y a bien entendu le sujet de la formation. Il faut réussir à changer les comportements et les schémas qui sont dans les têtes depuis un grand nombre d'années. C'est dans cette voie de la professionnalisation que nous souhaitons œuvrer davantage. Notre réflexion se porte ainsi naturellement sur la démarche, la production de référentiels de formation, de contenus et de postulats pédagogiques. Les futurs agriculteurs qui sortent des lycées agricoles et des écoles d'agronomie pourront alors aborder leur métier en incarnant à leur tour ce changement de paradigme que nous souhaitons tous.

« Réconcilier qualité, économie et écologie est désormais le mot d’ordre général. »


Extrait de "L'essentiel 2015", livret reprenant les bilans activité et financier de l'Association Terre & Humanisme" présentés lors de l'A. G. 2016 à Villeneuvette.
Ce document sera à disposition des adhérents et sympathisants de Colibris 83 Dracénie lors de la prochaine Assemblée générale.

Crédit photo : Michel B.

Journée de la Terre. L'agroécologie, thème principal de l'assemblée générale de "Terre & Humanisme".
Retour à l'accueil