CASH-INVESTIGATION : 610 tonnes de pesticides dangereux vendus dans le VAR.

Sur la gigantesque carte proposée lors de l’émission CASH-INVESTIGATION du 2 février 2016, apparaissent les quantités (tonnes) de pesticides dangereux vendus annuellement dans chacun des départements français. Pour le VAR, le résultat est de 610 tonnes de pesticides dangereux.

L’émission à revoir sur notre blog : http://colibris83dracenie.over-blog.com/2016/02/france-2-pulverise-les-pesticides-l-enquete-de-cash-investigation-en-ligne-sur-le-blog-de-colibris-83-dracenie.htmln

Ci-dessous, le tableau correspondant à notre département et quelques explications pour une meilleure compréhension du tableau.
Tout commentaire ou explication complémentaire sera bienvenue.

Précisions sur les classements :

 

 

Substance

Action

Cultures concernées

Risques

Législation

 

1

 

Glyphosate

 

 

Désherbant

Plantations diverses. Céréales (avoine, blé, orge, seigle).

Probablement cancérogène pour le Centre international de recherche contre le cancer.
Non cancérogène pour l’Agence de protection de l’environnement américaine.

 

 

Autorisé

 

2

 

Folpel

 

 

Fongicide

 

Blé. Pommes de terre, tomates. Vigne.

 

Cancérogène

 

Autorisé

 

3

 

Mancozèbe

 

 

Fongicide

Largement utilisé. Arbres fruitiers et agrumes. Céréales (avoine, blé, orge, pavot). Légumes (artichauts, asperges, betteraves, carottes, choux, céleris, concombres, haricots, laitues, poireaux, poivrons, pommes de terre, salsifis, tomates). Tournesol. Vigne.

Perturbateur hormonal.
Risque de malformation sur le fœtus. .
Cancérogène probable.

 

 

Autorisé

 

4

 

Metirame-zinc

 

 

Fongicide

 

Laitue, pommes de terre, tomates. Vigne.

Perturbateur hormonal.
Cancérogène probable.

 

Autorisé

 

5

 

2,4-d

 

 

Désherbant

Asperge, avoine, blé, maïs, orge, pommiers, seigle et cultures fruitières.

Cancérogène possible.
Potentiel perturbateur hormonal.

 

Autorisé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fongicide
Extrait de Actu-Environnement : Produit phytosanitaire (pesticide) dont la propriété est de contrôler, repousser ou détruire les champignons, susceptibles de se développer sur les cultures. Les fongicides aident à lutter contre les maladies cryptogamiques comme le mildiou, l’oïdium, les moisissures.

Lire aussi : http://agriculture-de-conservation.com/Mycorhizes-Un-axe-de-recherche.html
 

Glyphosate
Extrait de Wikipedia : Le glyphosate (N-(phosphonométhyl)glycine, C3H8NO5P) est un désherbant total foliaire systémique, c’est-à-dire un herbicide non sélectif absorbé par les feuilles et ayant une action généralisée, autrefois produit sous brevet, exclusivement par Monsanto à partir de 1974, sous la marque Roundup. Le brevet est tombé dans le domaine public en 2000, d'autres sociétés produisent désormais du glyphosate.
Le glyphosate seul est peu efficace, car il n'adhère pas aux feuilles et les pénètre difficilement. On lui adjoint donc un
tensioactif (ou surfactant). Ces produits sont connus pour provoquer des mortalités cellulaires (par contact direct avec une cellule ou un tégument et des irritations).  … https://fr.wikipedia.org/wiki/Glyphosate


Folpel
Extrait de Wikipedia : Le folpet (nom ISO), plus souvent dénommé folpel en France ([N-(trichlorométhylthio)phtalimide] ou N-(trichlorométhylthio)phtalimide ou 2-{(trichlorométhyl)thio}-1H-isoindole-1,3(2H)-dione dont la formule est C9H4Cl3NO2S), est un pesticide de la famille des biocides industriels et agricoles organochlorés et organosulfurés, proche du thalidomide[8] et destiné à tuer les champignons.
C'est un
fongicide du groupe des dicarboximides, à large spectre. Il est notamment efficace contre l'oïdium, le mildiou, le botrytis et le rougeot parasitaire. Il est pour ces raisons très utilisé et depuis plus d'un demi-siècle contre le mildiou de la vigne et de la tomate….
https://fr.wikipedia.org/wiki/Folpel

Précision apportée par François Veillerette, Directeur de Générations Futures : Folpel : H351 - Susceptible de provoquer le cancer dans l'UE (likely to be carcinogenous aux USA).

 

Mancozèbe
Extrait de Wikipédia : Le mancozèbe est un fongicide systémique appartenant à la famille des carbamates et, plus précisément, un dithiocarbamate, non inhibiteur des cholinestérases[1].
Il s'agit de la combinaison de 2 autres dithiocarbamates : l'éthylène-bis-dithiocarbamate de manganèse et de zinc ou
manèbe et l'éthylène-bis-dithiocarbamate de zinc ou zinèbe[2].
Effet toxique : Les effets toxiques du mancozèbe à court et à long terme chez l’animal, après administration répétée dans l’alimentation, sont dus à son métabolite principal, l’éthylènethiourée (ETU) classé dans la
liste des cancérogènes du groupe 3 du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC)[1].
 

Précision apportée par François Veillerette, Directeur de Générations Futures : Mancozebe : H361d - Susceptible de nuire au fœtus (UE) . Perturbateur endocribien suspecté pour l'Homme selon l'UE( categorie 1 liste DHI 2007)  Cancérogène probable aux USA ( USEPA).


Métirame-zinc
Le métirame est un fongicide du groupe des dithiocarbamates, mis au point dans les laboratoires de BASF.
Dithiocarbamates : Extrait de Wikipédia 
Ces produits sont utilisés (soumis à réglementation) :
- comme
chélateur (par exemple pour capter le cadmium en cas d'intoxication aiguë par du cadmium) mais avec l'inconvénient de transporter ce métal toxique vers le cerveau)[6]
- comme pesticide  ; fongicides, notamment pour les cultures maraîchères, céréales, arbres fruitiers, vignes, etc. y compris en zones humides, par exemple pour les cressicultures non-bio...)
- comme molécule de base pour la synthèse organique d'
herbicides
- comme agent de vulcanisation.
Ils se décomposent lentement lorsqu'exposés à la chaleur et à la lumière, mais en produisant éventuellement des métabolites toxiques
[7].

Précision apportée par François Veillerette, Directeur de Générations Futures :  Metiram : cancérogène probable USA (USEPA), PE cat 1 UE liste DHI2007

 

2,4-d
Extrait de Wikipédia : L'acide 2,4-dichlorophénoxyacétique (noté aussi 2,4-D) est un désherbant de formule brute C8H6Cl2O3 sélectif contre les mauvaises herbes mais inactif sur le gazon et les céréales. Il empêche la chute des fruits et agit comme une hormone de croissance (auxine) sur les plantes qui meurent.
C'est un des contaminants de l'eau, des sols, de l'air et des pluies, qu'on retrouve aussi dans l'air intérieur, et adsorbé sur les poussières, sur les moquettes par exemple
[6].
C'était un constituant de l'
agent orange, herbicide utilisé à large échelle durant la guerre du Vietnam.

Précision apportée par François Veillerette, Directeur de Générations Futures :  2,4-D : PE potentiel pour l'UE ( cat 2 UE, liste DHI), cancérigène possible (2B) pour le CIRC.

 

Plus de renseignements sur http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/enquete-cash-investigation-quels-pesticides-dangereux-sont-utilises-pres-de-chez-vous_1294797.html


Merci à toute l’équipe de Cash Investigation, à France 2, à "idé" ainsi qu'à "Générations Futures"  http://www.generations-futures.fr/generations-futures/nos-statuts/

Retour à l'accueil